rt-2020

La nouvelle RT 2020 : nouveautés et solutions

La RT 2020 est une norme qui permet de réglementer les constructions neuves. Elle signifie « réglementation thermique ».  Actuellement, la RT 2012 est celle en vigueur, mais à partir du 1er Janvier, les normes changent pour laisser place à celles de 2020.

RT 2020 et grenelle de l’environnement

Le Grenelle Environnement est une série de rencontres politiques qui a eu lieu en France à la fin de l’année 2007. Les objectifs de ces rencontres étaient de fixer la position de la France en matière environnementale, notamment le problème du réchauffement climatique. Suite au Grenelle de l’environnement, l’objectif est alors de diviser par trois la consommation en énergie des nouveaux bâtiments.

Baisser la consommation énergétique limite ainsi le chauffage, la climatisation, l’eau chaude et l’éclairage. Les maisons doivent également produire d’avantage d’énergie que ce qu’elles en consomment et devenir BEPOS (bâtiment à énergie positive). L’isolation doit être plus importante, le recours aux énergies gratuites et leur gestion intelligente est mise en avant.

Les différences entre RT 2020 et RT 2012

La principale évolution de la RT 2020 porte sur l’idée de bâtiment à énergie positive (BEPOS).

  • La dépense en énergie autorisée est de 50 kWh/m²/an pour la RT 2012, celle de la RT 2020 est de 0 kWh/m²/an.
  • La RT 2020, impose que la production d’énergie soit supérieure à la consommation. Le surplus d’énergie produit, lui, pourra être renvoyé au réseau électrique public.
  • La RT 2020 ajoute la prise en compte des appareils ménagers et électroménagers dans les dépenses en énergie
  • La RT 2020 contrôle également le bilan carbone, en incluant l’analyse du cycle de vie des matériaux employés

La RT 2020 engendrera un surcoût de 5 à 10%, cependant, ce surcoût sera amorti par des factures d’électricité moins élevées.

Les solutions pour respecter la nouvelle RT 2020

  • Les énergies renouvelables peuvent être produites par un système de panneaux photovoltaïque, aérovoltaique ou éolien.
  • L’isolation du logement doit être performante en utilisant des matériaux écologiques (chanvre, liège, terre cuite, ouate de cellulose, béton en pierre ponce, brique etc.)
  • Une ventilation efficace permettra d’évacuer l’humidité tout en préservant la température du bâtiment.
  • Une conception bioclimatique intelligente permet d’exploiter les ressources de la nature comme par exemple la réalisation de baies vitrées au sud.
  • Pour le chauffage, l’utilisation d’une pompe à chaleur réversible, d’un chauffage solaire ou d’un chauffage à bois sont des solutions adaptées
  • La domotique, permet de gérer automatiquement la consommation en électricité d’un bâtiment. Elle permet d’automatiser l’utilisation de certains appareils quand la production d’énergie est à son maximum. Cela nécessitera donc une modification des habitudes des consommateurs. Avec les maisons RT 2020, les appareils fonctionneront en journée, quand la production d’énergie sera la plus importante.

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire