Étude thermique RT2012 / RE2020

Les étapes de la RT2012 / RE 2020

Ces étapes obligatoires sont au nombre de 3 ; elles jalonnent le permis de construire de la façon suivante :

  1. Permis de construire : Attestation de prise en compte de la RT2012 ou RE2020 (PCMI 14-1)
  2. Phase Projet : Etude thermique règlementaire + Analyse du Cycle de Vie (AVC) RE2020
  3. Fin de travaux (DAACT) : Test d’infiltrométrie et Attestation de Prise en compte de la règlementation thermique à l’Achèvement des travaux (Conformité RT2012). Pour les projets soumis à la RE2020, une mesure de l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation sera également réalisée.

1. Attestation RT2012 / RE2020

Le calcul du coefficient Bbio, caractérisant la qualité bioclimatique du projet, prend en compte :

  • la conception projet de construction : compacité, orientation, surfaces déperditives, ponts thermiques
    Le projet devra respecter 2 garde-fou relatifs aux ponts thermiques.
  • les matériaux de construction choisis : qualité de l’isolation des parois opaques
  • les ouvertures : type, caractéristiques thermiques, position et surface des menuiseries
    extérieures.

    Le projet devra respecter un garde-fou de surface vitrée ≥ 1/6 de la surface habitable.
  • Le renouvellement d’air : ventilation simple ou double flux.

Pour les projets soumis à la RE2020, un indicateur de Confort d’été – les Degrés Heures (DH) – a été introduit dans la méthode de calcul sur la base d’épisodes de canicules estivales. L’indicateur DH incitera à la mise en œuvre de solutions passives d’optimisation de confort d’été :

  • Conception et automatisation des protections solaires
  • Sur-ventilation nocturne et brasseurs d’air
  • Zone traversante et inertie du bâtiment

L’Attestation est établie par le Bureau d’étude, avant le dépôt de permis de construire, à partir des plans du projet et des pré-requis constructifs du maître d’ouvrage.

Bbio projet < Bbio max

Respect des garde-fous

DH < DH max

Attestation RT2012 / RE2020

2. Étude thermique réglementaire

L’étude thermique réglementaire permet de valider le Cep  –  Consommation en Energie Primaire –  et, en RE2020, le Cep nrConsommation en Energie Primaire non renouvelable.

La consommation en énergie primaire Cep

Le calcul du Cep est basé sur les 5 usage suivants :

  • Chauffage : type et caractéristiques des émetteurs, des générateurs de chauffage et auxiliaires
  • Refroidissement : lorsque la valeur de l’indicateur DH se situe entre le seuil bas (350°C.h) et le seuil haut (1250°C.h), le logiciel RE2020 introduit une consommation fictive de refroidissement au calcul du Cep
  • Production d’eau chaude sanitaire : type et caractéristiques de l’équipement
  • Auxiliaires : Ventilation – brassage d’air – sur-ventilation et distribution
  • Eclairage : puissance et type d’éclairage (valeur forfaitaire pour les bâtiments d’habitation).

La RE2020 intègre les consommations liées aux usagers immobiliers suivants :

  • Eclairage et ventilation des parkings (bâtiment collectifs)
  • Eclairage et ventilation des parties communes des logements collectifs
  • Mobilité des occupants du bâtiment : ascenseurs et escalators

La consommation en énergie primaire non renouvelable Cep nr

Le Cep nr en kWh/m².an est un indicateur qui comptabilise les vecteurs énergétiques non renouvelables utilisés pour couvrir les consommations du bâtiment, sur le même périmètre d’usage que le Cep.

Ainsi, le Cep nr va inciter à utiliser de la chaleur renouvelable et de récupération (bois, réseau de chaleur) ou à produire des ENR et contraindre à limiter le recours aux autres sources d’énergie. L’autoconsommation photovoltaïque n’apparait ni dans le Cep ni dans le Cep nr.

Cep projet ≤ Cep max

Cep nr projet ≤ Cep nr max

Étude réglementaire RT2012 / RE2020

3. Analyse du Cycle de Vie – ACV

ACV RE2020