Focus sur les causes de déperdition de chaleur – Partie 2/2

Alors que l’Hiver fait rage en France et que les flocons déposent de larges étendues blanches sur l’Hexagone ; la quiétude d’un foyer douillet et bien chauffé n’a jamais été aussi attrayante. Pour autant, nombre de familles françaises connaissent les affres d’un intérieur mal chauffé. Avec tous les inconvénients que cela engendre. La faute aux déperditions de chaleur, malheureusement fréquentes et tout à la fois préjudiciables au confort et aux finances du foyer … Habituellement, ces fuites de chaleur résultent d’une mauvaise isolation du toit ; ce qui explique que ce dernier soit souvent au centre de travaux de rénovation. Mais elles peuvent également être dues aux murs, trop souvent négligés. Enfin, le renouvellement de l’air et le vitrage ne sont pas en reste. Et devraient à ce titre bénéficier d’une attention soutenue …

Les fuites d’air

A vrai dire, renouveler l’air intérieur est indispensable à la salubrité d’un domicile. C’est ce simple geste qui permet d’évacuer les éventuels polluants (notamment ceux contenus dans la peinture après des travaux), d’éviter l’apparition de moisissures (très mauvaises pour le bâtiment lui-même mais aussi pour la santé de ses habitants) et plus globalement ; pour l’hygiène et le confort de l’endroit. Voilà pourquoi il est essentiel de disposer d’outils d’aération tels que fenêtre, hottes, cheminées ou autre. Pour les pièces closes, des bouches d’aération feront l’affaire et assureront un bon renouvellement de l’air. Mais il convient d’être vigilant à leur encontre. Car ces ouvertures peuvent également occasionner des fuites d’air qui feront courir un souffle d’air glacial au travers des pièces. Ce qui est loin d’être très agréable ! Dès lors, il faudra s’attacher à identifier la provenance de la fuite et la colmater. En ayant de préférence recours à un professionnel qui saura vous apporter le meilleur de son expertise. Et pallier avec brio à la problématique rencontrée. Etanchéité des joints, rénovation de la cheminée, mise en place de laine de verre dans les trous des prises de courant : de nombreuses solutions existent et vous permettront d’en finir avec les fuites d’air !

Le vitrage

Enfin, évoquons le vitrage ; souvent considéré comme l’une des plus puissantes sources de déperdition de chaleur. Une mauvaise réputation qui relève cependant du fantasme puisque la plupart des vitrages français peuvent aujourd’hui se targuer d’offrir de très bonnes performances en matière d’isolation. Pour autant, si les fuites thermiques perdurent ; il faudra songer à investir dans du double ou du triple vitrage. Lesquels auront en outre le mérite d’insonoriser davantage la pièce. De quoi faire d’une pierre deux coups !

Autant de petits conseils qui devraient vous permettre de passer un Hiver serein … et tout confort !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire